LE PHARE PAR 200

FIABILITÉ, PERFORMANCES, DURABILITÉ
POUR UN FEU DE JOUR MADE IN FRANCE

Une conception éco-responsable pour une collaboration engagée.

Les cyclistes sont de plus en plus nombreux sur les routes, qu'ils pratiquent le vélo comme un sport, un simple loisir ou pour leurs trajets quotidiens.

Mais ce n'est pas parce qu'ils sont plus nombreux que nous les voyons plus. Ainsi, nombre d'accidents les impliquant sont causés par un manque de visibilité. L'usage d'un feu de jour arrière améliore notablement cette visibilité mais ils demeurent encore peu répandus.

Fort de ce constat, le magazine vélo 200 a décidé de réagir en proposant à ses lecteurs de développer son propre modèle, alliant performance, robustesse et conception responsable.

Date

Janvier 2019

Client

200 LE MAGAZINE

Projet

LE PHARE PAR 200

Référent

Gauthier ROCHER

SERVICES & COMPÉTENCES

01

ANALYSE MARCHÉ ET PROFILS UTILISATEURS

02

DÉVELOPPEMENT DE CONCEPTS PRODUIT ET RECHERCHE DE SOLUTIONS TECHNIQUES

03

MODÉLISATION 3D ET RÉALITÉ VIRTUELLE

06

INDUSTRIALISATION

Brief

Ce projet a débuté par la lecture d'un article dans les pages du seizième numéro du magazine vélo 200. Alain PUISEUX, à la fois directeur de rédaction et rédacteur, lance un appel pour développer un feu de jour qui soit à la fois durable, réparable, performant et made in France. Après deux rencontres, nous décidons de nous lancer ensemble dans l'aventure.

Alain PUISEUX est parti du constat que nombre d'accidents de la route impliquant des cyclistes étaient dus à leur mauvaise visibilité par les automobilistes. Un feu de jour accroit notablement cette visibilité mais les équipements présents sur le marché sont souvent fragiles, fréquemment sujets aux avaries et alors destinés aux fonds de tiroirs et aux poubelles.


Il voulait donc proposer aux lecteurs du magazine 200 un feu robuste et réparable, susceptible de durer dans le temps, fiable et made in France sans faire de compromis sur les performances (puissance, autonomie, ergonomie, volume, poids et design). En octobre 2018, le projet était lancé.

Approche

LE PHARE PAR 200 aura vocation a être proposé à la vente sur l'e-shop du magazine 200. Afin de répondre au mieux aux attentes de ses lecteurs cyclistes, l'agence OUTERCRAFT a rédigé et mis en ligne un questionnaire servant de support à la rédaction du cahier des charges. Nous avons reçu plus de 600 réponses, nous permettant d'affiner nos choix et de cerner avec précision les besoins et les attentes de l'utilisateur final.

Alain PUISEUX nous a ainsi demandé de travailler à la conception d'un feu de jour : puissant (90 lumens), avec une longue autonomie (12 heures au moins), rechargeable par USB ou piles, solide, étanche, durable, simple d'utilisation et d'installation, avec une conception responsable et si possible locale.

En décembre, nous avons transmis à Alain PUISEUX, les trois concepts sur lesquels nous avions travaillé. Avec des designs, des performances et des coûts de fabrication distincts, ces trois propositions seront soumis aux lecteurs du magazine 200 afin de parvenir à la modélisation du feu final destiné à l'industrialisation.

Résultats

Janvier 2019, le numéro 19 du magazine 200 est sorti des presses et présente pour la première fois à ses lecteurs les trois concepts. Au cours du mois de février nous engagerons la phase d'étude des coûts de fabrication qui, selon ses résultats, devrait déboucher sur une campagne de financement participatif.

Si cette dernière réussit, l'agence OUTERCRAFT se chargera de réaliser une pré-série d'une trentaine de feux soumis au test d'autant de lecteurs du magazine. Selon les avis utilisateurs recueillis, nous procèderons à la modélisation du feu définitif en vu de l'industrialisation au cours de l'automne 2019. Affaire à suivre donc...
Le courant est vite passé. Florian, Gauthier, Pierrick savent de quoi ils parlent, savent analyser une situation et comprendre une demande.
Alain PUISEUX

Explorez
Les applications